Notre action se limite pour l'instant aux deux fondamentaux de la pyramide ci dessous. En effet, il serait peu efficace de travailler à des "lâchers d'insectes", ou traiter avec Bacillus Thuringiensis si les conditions requises pour la vie et l'efficacité des organismes antagonistes des nuisibles, ne se trouvent pas dans la parcelle.  Toute préparation "biologique" impacte plus ou moins grandement les auxiliaires : il faut donc savoir les utiliser de façon ponctuelle et raisonnée.

L'aménagement paysager basé sur la diversité floristique est un levier pour favoriser la bio-régulation. Son optimisation sera fonction des écologies, des nuisibles combattus et donc des spéculations. Savoir quelle plante favorisera la présence de tel insecte bénéfique est  un travail de capitalisation qui ne peut se construire qu'en réseau. Si appartenir à un tel réseau vous intéresse contactez - nous.  Nous avons besoin les uns des autres pour faire progresser notre agriculture.

pyramide [1024x768]